Par là nous préparions les VOIES à un rapprochement entre l’inerte et le vivant. Nous lui poserons alors cette question : la multiplicité de nos états de conscience a-t-elle la moindre analogie avec la multiplicité des unités d’un nombre ? La physionomie du général se détend aussitôt. Nous sortons ensemble de la rue où nous nous sommes RENCONTRÉS, pour pénétrer dans une seconde, parallèle aux quais. Plus, d’ailleurs, l’amour confine à l’adoration, plus grande est la disproportion entre l’émotion et l’objet, plus profonde par conséquent la déception à laquelle l’amoureux s’expose, — à moins qu’il ne s’astreigne indéfiniment à voir l’objet à travers l’émotion, à n’y pas toucher, à le traiter religieusement. Qu’est-ce que le ‘mobile’ auquel notre œil attache le mouvement, comme à un véhicule ? C’est pourquoi nous devons indiquer tout de suite en gros, avant de passer au détail, pourquoi les explications qu’on tirerait ici de l’ « adaptation » nous paraissent insuffisantes. Il avait civilisé une population de plusieurs milliers d’hommes ; il avait construit une église, tracé des routes, défriché un large espace autour du village ; il était le chef, non seulement de fait, mais de droit, reconnu par les populations voisines, que ses hommes avaient repoussées par la force. Parmi ces enjeux, se trouve le choix de leur système juridique. Comme le plus petit grain de poussière est solidaire de notre système solaire tout entier, entraîné avec lui dans ce mouvement indivisé de descente qui est la matérialité même, ainsi tous les êtres organisés, du plus humble au plus élevé, depuis les premières origines de la vie jusqu’au temps où nous sommes, et dans tous les lieux comme dans tous les temps, ne font que rendre sensible aux yeux une impulsion unique, inverse du mouvement de la matière et, en elle-même, indivisible. Et comme dans le cas de l’adoption des technologies de l’information, les premières entreprises à maîtriser l’internet des objets seront celles qui s’approprieront des avantages considérables, leur permettant de devancer largement la concurrence au moment où l’importance de ce changement sera manifeste pour tous. L’analyse de Morgan Stanley suggère que nous pouvons nous attendre à 70 milliards de dollars supplémentaires d’amendes et frais de justice au cours des deux prochaines années, en lien avec des erreurs et omissions déjà identifiées. Dans le chapitre qui va suivre, nous ne considérerons plus les états de conscience isolément les uns des autres, mais dans leur multiplicité concrète, en tant qu’ils se déroulent dans la pure durée. Remarquons que les anciens avaient déjà parlé des illusions de l’amour, mais il s’agissait alors d’erreurs apparentées à celles des sens et qui concernaient la figure de la femme qu’on aime, sa taille, sa démarche, son caractère. On se rappelle la description de Lucrèce : l’illusion porte seulement ici sur les qualités de l’objet aimé, et non pas, comme l’illusion moderne, sur ce qu’on peut attendre de l’amour. Les « obligations Brady » que les Etats-Unis ont utilisées pour aider à résoudre la crise de la dette en Amérique latine dans les années 1990 pourraient servir de modèle. Nous commençons par penser à l’univers physique tel que nous le connaissons, avec des effets et des causes bien proportionnés les uns aux autres : puis, par une série de décrets arbitraires, nous augmentons, diminuons, supprimons, de manière à obtenir ce que nous appelons le désordre. Cette tendance est d’ailleurs confirmé par ceux qui parlent le mieux de la consommation, c’est-à-dire les commerçants. De nombreuses entreprises françaises ont acquis au fur et à mesure des années des savoir-faire formidables qu’elles mettent au service de produits et services destinés au plus grand nombre. Mais, si une série de points mathématiques échelonnés dans l’espace vide exprime assez bien le processus par lequel nous formons l’idée de nombre, ces points mathématiques ont une tendance à se développer en lignes à mesure que notre attention se détache d’eux, comme s’ils cherchaient à se rejoindre les uns les autres. Une telle amitié, encore un coup, n’en a que le nom, et Diogène avait raison de la comparer à ces inscriptions que l’on met sur les tombeaux, qui ne sont que de vains signes de ce qui n’est point. Le module GPEC du SIRH a également permis de relever le défi du départ à la RETRAITEet d’anticiper la succession de poste grâce à une projection à trois ans des départs potentiels. Révélé par un ancien de la NSA, désormais fugitif, le scandale PRISM n’a pas fini de faire sentir ses effets sur les relations entre l’Europe et les Etats-Unis. A ces divers degrés de contraction correspondent les formes variées de l’asso­ciation par ressemblance. L’objectif est de rendre plus transparent les décisions publiques, et ainsi contraindre nos décideurs à mieux justifier leurs choix. Pierre-Alain Chambaz aime à rappeler ce proverbe chinois « Les maladies que l’on cache sont les plus difficiles à soigner ». Ces systèmes, au titre de « petits réseaux isolés », bénéficient d’un régime dérogatoire autorisé par les directives européennes de 2003 et 2009. Le problème reste insoluble, en effet, tant qu’on tient l’idée de hasard pour une pure idée, sans mélange d’affection. Si, par elle, la nature renonce à doter l’être vivant de l’instrument qui lui servira, c’est pour que l’être vivant puisse, selon les circonstances, varier sa fabrication. Si on parle de fatigue intense, il touchera très certainement un plus large nombre de travailleurs que si on le circonscrit à la dépression d’épuisement ! Entre l’ancienne illusion et celle que nous y avons surajoutée il y a la même différence qu’entre le sentiment primitif, émanant de l’objet lui-même, et l’émotion religieuse, appelée du dehors, qui est venue le recouvrir et le déborder.