Nombreux sont les philosophes qui ont senti l’impuis­sance de la pensée conceptuelle à atteindre le fond de l’esprit. Les modifications de l’environnement externe de l’industrie, notamment les fluctuations du taux de change, ont crée un phénomène distinctif. C’est pour cela qu’on avait coutume de dire que, dans les sacrifices, les dernières victimes valaient toujours mieux que les premières. La possibilité d’un avenir économique devrait être un prix assez grand pour faire émerger le même type de leadership qui a fait renaitre l’Europe des cendres de la Seconde Guerre mondiale. A l’heure où la planète entière pleure la disparition de Nelson Mandela, la France ne peut devenir un acteur comme les autres en Afrique. Ce que l’on pourrait considérer comme l’échec d’une approche européenne « top down », pointée du doigt par l’Espagne notamment, aura eu le mérite de renouveler le débat sur la Communauté Méditerranéenne de l’Energie et de provoquer une saine discussion sur l’approche retenue en matière de politique euro-méditerranéenne de l’énergie: fi d’une « approche de consultants » pour une « approche projets », fi d’une approche imposée d’en haut pour une approche qui se construirait à géométrie variable, avec les entreprises. Trop souvent, les promesses des dirigeants des banques de changer leur « culture d’entreprise » et de veiller à la bonne conduite de leurs employés n’ont pas été suivies d’une mise en œuvre rigoureuse. On décompose en carreaux correspondants la surface du modèle et celle qui doit recevoir la copie, et l’on copie carreau par carreau, de manière à resserrer les écarts possibles de la copie entre des limites d’autant plus rapprochées que les carreaux ont été plus multipliés, et à diminuer de plus en plus par cette méthode la part laissée à l’habileté et au goût de l’artiste, à la netteté de ses perceptions et à la sûreté de sa main. Il faudrait que l’humanité entreprît de simplifier son existence avec autant de frénésie qu’elle en mit à la compliquer. L’Europe a alors commencé, et nous sommes revenus, progressivement, à la polyvalence des banques qui prévalait jusque dans les années 1930. Une modification de la nature des relations sociales est sans doute à l’œuvre sur la durée… Les chants de votre Église, et la discipline que j’apercevais en toute chose, que je savais être identique par toute la terre, m’ont donné l’impression d’une organisation très grande, très forte, dont je ne faisais pas partie. En utilisant les dernières statistiques du pouls de l’activité économique et des indices de prix, les taux d’intérêt devraient avoisiner 2% en Allemagne et même plus en Irlande. Prenons un homme appartenant à une classe modeste de la société, un menuisier de village, par exemple, et observons tous les services qu’il rend à la société et tous ceux qu’il en reçoit ; nous ne tarderons pas à être frappés de l’énorme disproportion apparente. De plus, certains de ces individus tiendraient l’un à l’autre, s’attacheraient assez pour ne se séparer jamais. La vérité est qu’un idéal ne peut devenir obligatoire s’il n’est déjà agissant ; et ce n’est pas alors son idée qui oblige, c’est son action. Comment saisir, dans son essence et dans ses causes internes, cet acte par lequel un être doué d’intelligence perçoit ou connaît des objets situés hors de lui ? Bref, en proclamant cet axiome : L’intéret dominant est celui du consommateur, — on croirait n’exprimer qu’un véritable truisme. Regardons-le de près, et voyons comment il réagit à tout le reste. On y sent planer l’ombre de eréputation qui dans « une chambre à soi » exhortait les femmes à écrire sur leurs expériences singulières pour échapper à leur condition subalterne. Tant qu’il y aura des suicides dans l’humanité, il serait inexplicable qu’il n’y eût pas des dévouements définitifs et sans espoir.