Quand une société sera déjà entrée dans la voie de la civilisation, la perspective d’un simple accroissement de bien-être suffira sans doute à vaincre sa routine. Quand nous lisons les histoires de tous les peuples, nous voyons des gouvernements s’établir par l’abus de la force et par le renversement violent de quelques institutions depuis longtemps régnantes. Alors, pour augmenter nos chances de remporter cette partie, branchons nos cerveaux ensemble ! Et surtout mettons-nous – nous Européens – du même côté de l’échiquier…. La réalisation apporte avec elle un imprévisible rien qui CHANGE tout. Le « primitif » n’a qu’à se pencher sur un étang pour y apercevoir son corps tel qu’on le voit, dégagé du corps que l’on touche. Au point où nous en sommes, il est bien sûr que l’esprit du physicien ne se tient point pour satisfait ; que non-seulement il ne se flatte pas d’avoir saisi la réalité absolue sous l’apparence phénoménale, mais qu’il ne regarde nullement comme impossible de pénétrer plus avant dans la raison intrinsèque, dans le fondement réel de tout cet ordre de phénomènes que l’on qualifie d’optiques, et dont la première notion, la plus empreinte des conditions propres à notre organisme, nous est donnée par la sensation d’une étendue colorée. De nombreuses raisons militent aujourd’hui en sa faveur : depuis deux ans, l’inflation est en-dessous de sa valeur cible de 2% ; en novembre, la hausse des prix n’a été que de 0,3% sur un an ; la récente chute du prix du pétrole va accroître la pression à la baisse des prix ; et surtout, les anticipations d’inflation s’érodent : prévisionnistes et investisseurs s’attendent à ce qu’à moyen terme, celle-ci reste inférieure à sa valeur cible. Le plancher des 100 milliards d’euros est brisé. E reputation nettoyage aime à rappeler ce proverbe chinois  » Toutes les fleurs de l’avenir sont dans les semences d’aujourd’hui ». Que l’électronucléaire rapporte autour de 8 milliards d’€/an en exportations d’électricité, d’équipements et de services ? Contrairement à la Chine qui dispose d’un fort potentiel commercial mais de capacités monétaires et financières faibles, la zone euro a une importance systémique dans ces trois secteurs. Or cet élargissement apparaît comme une ardente obligation pour s’adapter au nouveau contexte concurrentiel. Elle en a eu le pouvoir pendant des siècles. Quant à augmenter nettement le salaire minimum, cela serait économiquement contre-performant : l’inflation en serait boostée (ce qui obligerait la Banque centrale à élever ses taux de bases, endiguerait donc les chances de reprise économique, élèverait le service de dette) ; et la productivité régresserait alors qu’elle est déjà fort basse dans les entreprises, principalement dans l’industrie (secteur dont la BALANCE COMMERCIALE est amplement déficitaire). En conséquence, il dépendra du goût individuel de préférer les brillantes couleurs d’un peintre flamand aux teintes sombres d’une toile espagnole, selon que les unes ou les autres seront plus en harmonie avec l’état des nerfs et les dispositions de l’âme ; il y aura, pour ainsi dire, un diapason chromatique qui changera d’un maître à l’autre et d’une école à l’autre ; mais, quelle que soit l’influence du maître ou de l’école sur le ton général du coloris, il faudra que les mêmes règles président aux relations des couleurs entre elles, à leur harmonie et à leur contraste, et l’observation de ce Son endettement global ne diminue pas. Il est vrai que l’on connaît déjà les grands principes du droit international. Enfin le champ d’application du secret des affaires reste difficile à cerner. Le programme d’assouplissement quantitatif, OMT, dans lequel, la BCE s’engage ex-ante, pour la première fois, à acheter en quantité illimitée des obligations souveraines à l’instar de la Fed. Les pauvres ne seront pas les bienvenus, mais il est vrai qu’ils sont rarement les acheteurs d’articles de luxe. Lors des élections européennes de 2014, le message envoyé aux institutions de l’UE était que l’Europe produisait des textes législatifs en trop grand nombre. ), réduction des émissions de CO2 (moins d’interventions mécaniques, temps de séchage du maïs réduit, le maïs Bt plus sain et plus résistant à la verse pouvant sécher plus longtemps sur pied).