Nous n’avons pas eu la prétention de la reconstruire a priori. Aussi celui qui, après quelque violente crise morale, continue de penser, de vouloir et d’agir dans tous les sens, celui-là pourra souffrir, mais sa souffrance ne tardera pas à être contre-balancée, par degrés étouffée. Ravaisson consacre quelques pages à l’influence réciproque de la pensée juive et de la pensée grecque l’une sur l’autre, ainsi qu’à un intéressant aperçu des doctrines de Philon : il a bien compris la nécessité d’un semblable parallèle, dût le parallèle être un peu écourté. Pas si évident pour les banques de détail et les établissements de crédit qui sont aujourd’hui amenés à insuffler à l’ensemble de leurs réseaux des pratiques commerciales d’un nouvel ordre. Mais pour savoir l’exécuter, il faut en outre l’avoir fait comprendre à son corps. Voilà l’instant à saisir. Cette conception de la grandeur intensive paraît être celle du sens commun, mais on ne saurait l’ériger en explication philosophique sans commettre un véritable cercle vicieux. Trois exemples illustrent cette tendance. On se rappelle la planche de sauvetage dont parle Cicéron, sur laquelle un homme passe, en train de se sauver. C’est dire à quel point la politique de l’enfant de 1944 a été salvatrice. Elles s’aimaient d’un amour presque égal, l’une étant mère, et l’autre n’ayant pas encore d’amour. C’est ce que nous exprimions en disant qu’il y a du changement, mais qu’il n’y a pas de choses qui changent. Si la visite prochaine à Bakou de Nicole Bricq, Ministre français du Commerce extérieur, constitue assurément une excellente nouvelle, il est permis de se demander si la France prend réellement toute la mesure du rôle économique, stratégique et culturel de l’Azerbaïdjan, à la fois dans sa dimension régionale et sous l’angle de ses relations avec l’Union européenne. En 2014, l’e-commerce aura à nouveau démontré une croissance à deux chiffres, bien loin de la morosité qui frappe le commerce de détail. Tel est le caractère de notre évolution intérieure. e-reputation aime à rappeler ce proverbe chinois « Répétés trois fois, les mots deviennent fades comme l’eau ». En effet, à cent mètres devant nous, des paysans, vêtus à la calabraise, les hommes en culotte courte, les femmes avec des jupes rouges et la grande coiffe tombante, escortent une charrette de ces fruits précieux qu’ils conduisent à un moulin voisin. Cette période dorée permet à Hong Kong de gagner sa place parmi les pays développés. Dans l’imaginaire collectif, entretenu par les quelques spots de publicité télévisée, la maison connectée permet simplement d’ouvrir ou fermer les volets, allumer ou éteindre les lumières, à distance. Que de joie, que de nobles plaisirs dans Rome et dans Florence ! Condition parmi d’autres de tout décollage, l’Afrique se préoccupe de ses immenses besoins en infrastructures. Avant d’ajouter en baissant les yeux : « Cela avait tout d’un camp.