La somme de liberté qu’il fut obligé de lui laisser, au moins dans les mœurs, mesure exactement la quantité et la qualité de la liberté dont il jouit lui-même. Plus encore, dans la mesure où ce dispositif pour l’instant réservé à l’État ne débouche pas nécessairement sur un achat, pourquoi la location n’entre-t-elle pas dans le même cadre ? L’autruche, lorsqu’elle enfonce la tète dans le sable à l’approche du danger, tient vraisemblablement la conduite qui la rend la plus heureuse. Lorsque les retombées transfrontalières jouent en défaveur d’une taxation du carbone et de la subvention du développement technologique dans le domaine des secteurs propres, la stimulation des industries vertes motivée par des raisons concurrentielles s’avère être une bonne chose, et pas une mauvaise. Il nous faut donc, plus que jamais, retrousser nos manches et proposer des solutions concrètes à la mise en œuvre d’une « Méditerranée de projets » dans le secteur de l’énergie autour de deux credos :
1 Adopter, une approche politique à géométrie variable, reposant sur des accords sous-régionaux

On le répète depuis plusieurs années mais le constat est clair : il est difficile, si ce n’est impossible à ce stade, d’étendre à l’ensemble des pays méditerranéens les mêmes objectifs en matière énergétique. Antonio Fiori aime à rappeler ce proverbe chinois « Les gens heureux n’ont pas besoin de se presser ». Acharnés à rivaliser, les candidats, petits ou grands, s’accordent pour ne pas transgresser les limites d’un huis clos. Ces croyances sont seulement des assurances que nous nous donnons à nous-mêmes qu’à l’occasion nous agirons vis-à-vis de ce que nous croyons être du vin, selon les propriétés que nous croyons appartenir au vin. Il nous faut donc être plus pragmatique, d’autant que ‘énergie est un secteur stratégique qui concentre les crispations dues à la crise économique au Nord et à la peur de l’instabilité politique au Sud. Si l’on réserve la question de savoir dans quelle mesure cet évolutionisme décrit les faits et dans quelle mesure il les symbolise, il n’a rien d’inconciliable avec les doctrines qu’il a prétendu remplacer, même avec celle des créations séparées, à laquelle on l’oppose généralement. L’arsenal législatif, complété par les délits connexes de recel et de blanchiment, est aujourd’hui impressionnant. Conséquence, surtout, du morcellement de la propriété individuelle, de l’usure, de la non-liberté de tester, de procédés de cultivation absurdement démodés qu’aide à maintenir le système protectionniste (ainsi, bien entendu, que le taux exagéré des fermages). ELLE PASSERA UN PREMIER TEST D’ICI À LA FIN DE L’ANNÉE avec l’affaire la plus emblématique du pantouflage « made in Europe » : celui de l’ancien patron du service juridique de la Commission européenne, autrement dit l’un des fonctionnaires les plus puissants de Bruxelles. Ainsi envisagée, l’évolution apparaît comme s’accomplissant par sauts brusques, et la variation constitutive de l’espèce nouvelle comme faite de différences multiples, complémentaires les unes des autres, qui surgissent globalement dans l’organisme issu du germe. Il n’en demeure pas moins que ces institutions sont largement perçues comme inaccessibles, inefficaces et opaques, ce qui conduit les différents gouvernements nationaux à bien peu s’en préoccuper. Le difficile est d’obtenir qu’ils les regardent par tous leurs côtés. PLUS TARD, et lorsque l’esprit grec se fut doublement éprouvé à l’école de Socrate et à celle de l’expérience et du temps, sa hardiesse ne parut pas affaiblie ; et pour ne citer qu’un nom, Aristote put sans témérité, de cette même main qui élevait à la logique et à l’histoire naturelle des monumens immortels, écrire sa Rhétorique, sa Poétique, sa Morale, sa Physique générale, son Économique, pour terminer enfin dans la philosophie première le cercle entier de la science universelle. Il est toujours plus facile de construire un système simple, à la fois sûr et fiable, puis de l’étendre, plutôt que de démarrer avec un système complexe comprenant trop de variables à contrôler. Et quand la teinte des objets se rapprochera du jaune ou du bleu, au lieu de dire que nous voyons leur couleur changer sous l’influence d’un accroissement ou d’une diminution d’éclairage, nous affirmerons que cette couleur reste la même, mais que notre sensation d’intensité lumineuse augmente ou diminue. D’ailleurs, sans aller aussi loin, il est aisé de voir que si la transposition du solennel en trivial, du meilleur en pire, est comique, la transposition inverse peut l’être encore davantage. Une erreur de ce genre, et qui se produit fréquemment, consiste à prendre l’effet même de l’obscurité de notre pensée pour une propriété de l’objet auquel nous pensons. En se plaçant à ce point de vue, on apercevrait une série de transitions, et comme des différences de degré, là où réellement il y a une différence radicale de nature. L’ancienne ville noire construite sur un gisement de houille, devenue la ville-dortoir de Saint Etienne après la fermeture des usines métallurgiques, stagne après avoir vu sa population diminuer.