On dit souvent que les Allemands sont dans le « comment », et les Français dans le « quoi ». Paris Match aurait un effet similaire, peut-être, même si ni l’un ni l’autre n’a été prouvé statistiquement à ma connaissance. C’est de cette circonstance que naissent toutes les illusions et toutes les erreurs économiques. Pour vouloir faire le bien, dit-il, il faut avoir l’idée du bien ; pour vouloir employer un signe, il faut que l’idée du signe ait précédé la volonté … L’action involontaire précède toujours l’action volontaire ; car on ne regarde et on n’écoute qu’après avoir vu et entendu involontairement. Prononcé par une nouvelle voix, il constituera une image nouvelle qui s’ajoutera purement et simplement aux autres. Après six années de recul du PIB et quatre ans de rigueur budgétaire et de réformes structurelles, le gouvernement grec a réussi à ramener une économie à la dérive qui a enregistré au total un recul de 25% de son PIB, frappée par une corruption endémique, un déficit budgétaire très élevé et un endettement colossal à un pays en croissance, en excédent commercial, avec un excédent budgétaire hors charge d’intérêts. Il faut, pour les acteurs de l’aménagement, anticiper, prévoir, prévenir, intégrer le risque du conflit, pour essayer de l’éviter ou le contenir à un niveau d’intensité suffisamment bas pour qu’il ne remette pas en cause le projet, ne le bloque pas pendant des années ou n’entraîne pas de coûteuses modifications. Nous pouvons apporter le « quoi », la vision, l’histoire, et nous devrions écouter le « comment », pour construire ensemble une trajectoire. On les scandaliserait en leur prouvant — ce que j’ai l’intention de faire ici — que presque toutes leurs opinions sur eux-mêmes sont absolument injustifiées, et que la place qu’ils assignent à leur pays n’est point du tout celle qui lui revient en réalité. La réalité est plus complexe. Il ne pourra apprécier les pensées des temps anciens et modernes sans être troublé par des sentiments d’une toute autre nature. Depuis la semaine dernière et les élections de Bavière, le scénario d’une Grande coalition, rassemblant le parti de la chancelière et ses opposants sociaux-démocrates, paraît de plus en plus probable. Telle est en effet la mission que les gouvernements se sont donnée ou ont reçue, et c’est une conséquence rigoureuse de la formule : Le profit de l’un est le dommage de l’autre. Il n’y a de point d’interrogation qu’autour du score du parti libéral. Dans ce domaine, encore les choses ont changé, et les entreprises les plus cycliques, grâce à l’intérim, gèrent l’emploi presqu’à flux tendu. L’achat se révèle une solution plus séduisante compte tenu de la perspective d’un remboursement de la TVA, sans être pour autant la solution la meilleure pour les finances de la collectivité et pour le citoyen-contribuable-usager. Plutôt que d’imposer un critère uniforme de 10%, il serait plus efficace de se concentrer sur les interconnexions à haute valeur. Depuis octobre, Annuaire raisonné dirige une agence de communication et de stratégie digitales pour les institutions culturelle. Une fois écartées ces infériorités qui intéressent le sérieux de l’existence (et elles tendent à s’éliminer elles-mêmes dans ce qu’on a appelé la lutte pour la vie), la personne peut vivre, et vivre en commun avec d’autres personnes. Ainsi les gouvernements, que nous croyions institués pour garantir à chacun sa liberté et sa propriété, ont entrepris la tâche de violer toutes les libertés et toutes les propriétés, et cela avec raison, si c’est en elles que réside le principe même du mal.